Susie Wolff quitte la Formule E.


Après quatre années passées à la tête de Venturi en Formule E, Susie Wolff s'en va avec le sentiment du devoir accompli. Susie Wolff quitte Venturi, après plusieurs années passées à la tête de l'écurie de Formule E. La structure monégasque va vivre un tournant dans la discipline la saison prochaine en s'alliant à Maserati et cette nouvelle page s'ouvrira sans celle qui occupait le poste de PDG de l'équipe depuis un peu moins d'un an. Elle avait rejoint Venturi en 2018, d'abord dans le rôle de directrice d'équipe, avant de prendre de la hauteur cette saison en endossant le rôle de PDG tout en laissant la gestion opérationnelle du team à Jérôme d'Ambrosio. Recrutée par Venturi pour faire progresser l'écurie dans le championnat tout électrique, Susie Wolff a réussi son pari puisqu'elle achève sa mission par la meilleure saison jamais réalisée par l'écurie en Formule E : elle a terminé deuxième du championnat cette année tandis qu'Edoardo Mortara a pris la troisième place finale chez les pilotes après avoir longtemps été candidat au titre, décrochant notamment quatre victoires au cours de cette campagne 2021-2022. La saison prochaine débutera le nouveau partenariat entre Maserati et Venturi, qui fournira son groupe propulseur au constructeur italien pour son retour en compétition. Ce sera donc sans Susie Wolff. "Alors que la saison la plus réussie de l'histoire de Venturi touche à sa fin, mon aventure personnelle avec l'équipe et la Formule E s'achève également", annonce la Britannique. "Je pars avec une immense fierté devant les fondations solides que nous avons bâties ensemble, alors que l'équipe ouvre un nouveau chapitre avec Maserati. Lorsque j'ai rejoint Venturi FE, mon but était de construire une équipe performante sur la piste mais aussi capable de défendre un objectif plus grand : une famille compétitrice célébrant la diversité et l'inclusion. Tout cela se poursuit, mais je suis très fière des progrès accomplis." "Il y a quatre ans, j'étais loin de me douter de l'ampleur des défis auxquels l'équipe serait confrontée. Ce sont ces moments difficiles qui ont défini la résilience, la conviction et la confiance que nous avons développées les uns envers les autres : passer de la course en fond de peloton à la lutte régulière pour les victoires et les titres. Merci à Gildo Pastor pour sa vision et sa foi en l'équipe, mais aussi à Alejandro Agag et à tout le monde en Formule E pour ces quatre superbes saisons de compétition. Et enfin, merci à mon équipe Venturi FE, c'était un honneur de diriger et de représenter un groupe de personnes aussi talentueuses et motivées."