Mortara s'offre la dernière de la saison.


Le Genevois remporte la dernière course du championnat du monde de Formule E 2022. Entre fierté et frustration. Le Belge Stoffel Vandoorne champion. a.ch La course parfaite, une quatrième victoire cette saison à la clef: l’E-Prix de Séoul, finale du championnat du monde de Formule E 2022, a eu pour vainqueur le Genevois Edoardo Mortara (Venturi), qui termine finalement troisième du championnat, derrière le Belge Stoffel Vandoorne (Mercedes) et le Néo-Zélandais Mitch Evans (Jaguar). Fier du travail réalisé ce dimanche – samedi, il avait été contraint à l’abandon suite à une crevaison -, Edoardo Mortara ne cachait pas une certaine frustration au pied du podium: «C’est bien sûr extraordinaire de terminer la saison par une victoire – une course historique, la centième de la discipline -, mais c’est plus fort que moi, il y a de la frustration quand je pense aux dernières courses, qui ont été si difficiles.» Longtemps en tête du championnat, Mortara a en effet connu du moins bien à New York, puis à Londres. De quoi avoir des regrets: «Bien sûr, mais je suis content de terminer par cette victoire, j’en avais besoin. Je savais que, généralement, nous sommes meilleurs en course qu’en qualification, j’imaginais donc pouvoir gérer la situation, ce que j’ai réussi», ajoute le Genevois. Deuxième sur la grille, en tête dès avant la fin du premier tour, Mortara a parfaitement géré ses efforts et idéalement maîtrisé la reprise de la course après une période derrière la voiture de sécurité. Impliqué dans l’accident en masse de samedi, le Vaudois Sébastien Buemi (Nissan) marque les points de la neuvième place lors de cette ultime course de Formule E génération 2; l’an prochain, on découvrira des voitures plus courtes, plus légères et plus rapides.