Mortara fait la bonne opération


Edoardo Mortara a profité de la contre-performance de Stoffel Vandoorne en qualifications pour remporter l'E-Prix de Marrakech et reprendre la tête du championnat de Formule E. Jean-Éric Vergne et Edoardo Mortara avaient une superbe carte à jouer ce samedi à Marrakech. Qualifiés à l'avant du peloton, les deux prétendants au titre voyaient Stoffel Vandoorne, le leader du championnat, s'élancer à une lointaine 20e place et avaient donc la possibilité de reprendre la première place du classement général. Le poleman António Félix da Costa a pris une bonne impulsion au départ, tout comme Mortara et Vergne, alors que Jake Dennis est remonté à la quatrième place. Derrière, Pascal Wehrlein faisait bouchon, qui a fini par sauter à l'entame du troisième tour. Les pilotes DS Techeetah n'ont pas souhaité attendre en activant leurs deux mode attaque coup sur coup très tôt dans la course. Cette stratégie agressive, copiée par Mortara et Rowland, a mieux réussi à ces deux hommes puisqu'ils ont respectivement pris la première et troisième places. Mitch Evans a quant à lui préservé son deuxième mode attaque pour l'activer plus tard, ce qui lui a permis de dépasser Rowland puis Félix da Costa et se placer dans le diffuseur de Mortara. Le rythme du pilote Jaguar n'était pas suffisamment bon pour tenter quoi que ce soit sur le Suisse toutefois et pour ne pas le laisser s'échapper, Félix da Costa a porté une attaque sur Evans à 20 minutes de la fin et repris la deuxième place. Au même moment, quelques mètres plus loin, Vergne, au volant d'une voiture endommagée, prenait le meilleur sur Rowland et entamait sa remontée. Le double champion de la discipline est revenu sur le podium cinq minutes plus tard en dépassant un Evans moins fringant, puis a bénéficié des consignes d'équipe en prenant la deuxième place de son coéquipier, afin de maximiser ses points au championnat. Toutefois, en dépit d'une meilleure consommation d'énergie, Vergne n'est pas parvenu à recoller à Mortara. L'équipe est donc revenue sur sa décision en inversant de nouveau les positions. Mais Mortara était intouchable ce samedi. Ni Vergne ni Félix da Costa ne l'ont déconcentré et il a tranquillement filé vers la victoire, sa troisième de la saison. Le Suisse a même repris les commandes du championnat, après avoir brièvement mené en début d'année. Félix da Costa s'est contenté de la deuxième place tandis que la dernière place sur le podium s'est jouée dans le dernier tour, et c'est Evans qui a remporté ce duel, Vergne terminant finalement quatrième. Di Grassi, De Vries, Dennis, Vandoorne (qui a gagné 12 positions), Bird et Rowland complétaient le top 10.