McLaren s'associe à Nissan


McLaren se dotera du groupe propulseur de Nissan pour son engagement en Formule E à compter de la saison prochaine. McLaren a signé un partenariat technique avec Nissan, qui lui fournira un groupe propulseur pour son entrée en Formule E à partir de la saison prochaine, sous le cycle Gen3. L'équipe de Woking a annoncé il y a quelques semaines son engagement dans la discipline à compter de la campagne 2022-2023, en rachetant la structure de Mercedes. Il était attendu que McLaren s'unisse à Nissan mais l'accord n'avait pas encore été formellement officialisé, ce qui est désormais chose faite. C'est la première fois que Nissan va fournir son bloc à une équipe cliente en Formule E. La marque est présente dans le championnat depuis 2018-2019 après avoir pris la relève de Renault au sein de l'équipe e.dams. Cette dernière a été rachetée au printemps dernier pour passer entièrement sous le contrôle du constructeur japonais. "Nissan a démontré ses connaissances, son savoir-faire et son engagement ces quatre dernières saisons en Formule E et, à l'aube de l'ère Gen3, nous sommes pleinement convaincus que cette collaboration apportera beaucoup de succès aux deux parties", explique Zak Brown, PDG de McLaren Racing. "Ce sera un véritable partenariat, qui stimulera à la fois les performances de l'équipe et le développement du groupe propulseur de Nissan pour la Formule E." Chez Nissan, le patron du programme Formule E, Tommaso Volpe, rappelle que le constructeur "n'est pas en Formule E seulement pour courir mais aussi pour mettre en avant auprès de différents spectateurs à quel point nos véhicules électriques sont impressionnants, puissants et efficaces". Avant d'ajouter : "Notre collaboration avec McLaren nous donnera encore plus d'opportunités d'accélérer le développement de notre technologie et de l'exposer aux fans du monde entier". McLaren doit encore annoncer ses pilotes pour la saison prochaine ainsi que ses sponsors, mais des sources ont évoqué auprès de nous un possible soutien venant d'Arabie saoudite pour mettre en avant le projet de ville futuriste de Neom. Par ailleurs, l'équipe continuera à être dirigée par Ian James, qui est aux commandes de la structure Mercedes en Formule E depuis le début du projet initiée par la marque à l'étoile. L'écurie McLaren en Formule E va rejoindre les deux autres entités de course, McLaren F1 et Arrow McLaren SP (IndyCar) au sein de McLaren Racing.