L'E-Prix de Vancouver est annulé.


L'édition 2022 de l'E-Prix de Vancouver a été annulée, ses promoteurs déclarant que la course canadienne aura néanmoins lieu en 2023. La Formule E était censée faire son retour au Canada cette année avec la première édition de l'E-Prix de Vancouver, cinq ans après l'ultime épreuve disputée à Montréal, mais ce ne sera pas le cas. L'E-Prix de Vancouver devait être au cœur du festival Canadian E-Fest, week-end dédié à l'écologie en sports mécaniques, dans le monde de l'automobile et plus largement dans celui des affaires. Le festival et la course étaient prévus dans le quartier de False Creek, qui a précédemment accueilli le CART et le Champ Car de 1990 à 2004. Cependant, des médias canadiens ont rapporté que l'E-Prix n'avait pas obtenu le permis nécessaire pour avoir lieu. Promoteur de l'événement, OSS Group a donc dû annuler l'édition 2022 et va se concentrer sur l'année prochaine. "Après une analyse intensive avec la ville de Vancouver, OSS Group a dû prendre la décision incroyablement difficile de reporter le Canadian E-Fest à 2023", indique le communiqué du promoteur. "La ville de Vancouver soutient sans réserve ce report. La tenue d'un événement de classe mondiale est de la plus haute importance pour notre organisation. Nous communiquerons avec les détenteurs de tickets via notre partenaire de billetterie, APTI, pour les informer de leurs options." L'E-Prix de Vancouver était censé avoir lieu le 2 juillet, avant deux doubles manches à New York les 16 et 17 juillet et à Londres les 30 et 31 juillet. Il y a désormais six semaines de pause entre Jakarta, en juin, et New York. On ne sait pas encore si l'épreuve de Vancouver sera remplacée en 2022. La campagne actuelle devrait s'achever à Séoul avec la première visite de la Formule E en Corée du Sud, les 13 et 14 août. Vancouver ne sera pas la seule nouvelle destination en 2023, puisqu'il y aura aussi une course dans le quartier de Green Point au Cap (Afrique du Sud). La Formule E a également déclaré son intention de se rendre à Hyderabad (Inde) mais n'a pas encore donné beaucoup de détails à ce sujet.