McLaren se rapproche de la Formule E.


L’arrivée de McLaren en Formule E (FE) se précise, car après avoir annoncé qu’elle quittait la discipline au terme de la saison actuelle, Mercedes serait en effet sur le point de céder son équipe à l’organisation de Woking. C’est du moins ce qu’a avancé le site spécialisé The Race récemment. Après avoir signifié l’année dernière son intérêt pour la série, McLaren a entrepris des négociations avec Mercedes et les discussions se sont intensifiées au cours des dernières semaines. L’occasion semble certainement très belle pour McLaren, puisque Mercedes a remporté les titres de la FE autant chez les pilotes que chez les constructeurs en 2021. Le champion en titre Nyck de Vries (38 points) et son coéquipier Stoffel Vandorne (28) sont respectivement deuxième et cinquième au classement après trois courses cette année, tandis que Mercedes est deuxième (66) chez les constructeurs. Par ailleurs, une grande majorité des employés, dont le directeur Ian James, devraient conserver leur poste au sein de l’écurie. Celle-ci devrait toutefois déménager de Brackley à Woking. McLaren est, jusqu’à la fin de la saison 2021-2022, le fournisseur exclusif de batteries pour les monoplaces actuelles par le biais de sa division McLaren Applied Technologies. À compter de la prochaine campagne, Williams Advanced Engineering reprendra la relève. McLaren est engagé en Formule 1, mais également en IndyCar. Elle s’est associée à Schmidt Peterson pour participer à cette série depuis le début de la saison 2020. Avec Nissan Le départ de Mercedes comme équipe signifie également le départ d’un motoriste. Ainsi, l’écurie devrait être propulsée par Nissan, selon The Race. L’entente s’échelonnerait jusqu’à l’été 2026, soit pour toute la durée de vie de la troisième génération de voitures (Gen3). La marque nippone, qui a effectué ses débuts au début de la saison 2018-2019 avec e.dams, n’avait jusqu’ici jamais fourni de moteurs à une autre équipe du plateau. La saison 2022-2023, qui sera la première avec les voitures Gen3 – rechargeables, plus légères et plus puissantes –, sera le théâtre de nombreux changements. Outre la nouvelle réglementation technique, Maserati fera son entrée dans la discipline.