Duel Venturi/Mercedes ?


Après le premier E-Prix de la saison 2021-22 de Formule E, Edouardo Mortara prend les commandes devant Nyck de Vries. Au classement des équipes, Mercedes et Venturi se détachent nettement de leurs adversaires. Le Championnat du monde de Formule E a repris ce week-end avec deux courses dans les rues de Riyad, en Arabie saoudite. Si la première manche a été plutôt calme, avec une démonstration des pilotes Mercedes, la seconde a été beaucoup plus agitée. Edouardo Mortara a hérité de la victoire lors de l'apparition de la voiture de sécurité à huit minutes de la fin, le Safety Car ayant emmené les pilotes jusqu'à la ligne d'arrivée. Il n'est au final pas étonnant de voir de Vries et Mortara triompher puisque ce sont eux qui ont terminé aux deux premières places du championnat la saison passée. Pour l'heure, le Suisse vice-Champion du monde tient sa revanche en occupant la tête du classement général avec une avance de quatre points sur le pilote Mercedes. Leurs poursuivants ne sont pas très loin : Stoffel Vandoorne, Jake Dennis et Lucas di Grassi accusent tous un retard inférieur à dix points. Et n'oublions pas Robin Frijns, André Lotterer, Sam Bird et Jean-Éric Vergne qui ont certes été moins réguliers que les hommes de tête mais qui ont tout de même plus de dix unités au compteur. Le classement des équipes donne cependant une autre tendance. Seules deux courses ont été disputées mais Venturi, en tête des débats, compte déjà plus de 30 points d'avance sur Andretti, en troisième position. Seul Mercedes est en mesure de contester l'hégémonie de la structure monégasque, la victoire de Nyck de Vries dans la première manche et les deux poles remportées font de la marque à l'étoile un rival de taille. Chez les rookies, Oliver Askew est pour l'instant l'élève le plus brillant. L'ancien pilote d'IndyCar est entré dans le top 10 pour son premier E-Prix. Pour Dan Ticktum et Antonio Giovinazzi en revanche, le premier virage a été très difficile à négocier. Ni l'un ni l'autre n'a quitté le fond du classement lors des deux E-Prix.