VANDOORNE le plus rapide à VALENCE


Deux Mercedes devant tout le monde à l’issue de la seconde et dernière journée des essais d’inter-saison du Championnat du monde de la Formule e et qui se sont déroulés en ce début de semaine sur la piste du circuit Ricardo Tormo de Valence en Espagne. Celle ‘officielle du Belge Stoffel Vandoorne, et celle de l’équipe ‘client’ Venturi avec Edoardo Mortara. En Formule E à Valence, l’ex pilote F1 Belge de l’équipe McLaren a signé le meilleur temps de 1’26″045, avec seulement 44 millièmes d’avance sur l’italo-suisse, qui s’est hissé à la deuxième place derrière lui. Mais dans la séance de l’après-midi, l’équilibre régnait vraiment, avec 17 monoplaces dont celle du Team Dragon Penske du pilote de F1 Alfa Roméo, l’Italien Antonio Giovinazzi en l’espace d’à peine 1″ en mode qualificatif, désormais d’une puissance de 250 kW par rapport aux 235 précédentes. La séance matinale avait vu le Portugais de l’écurie DS Techeetah, Antonio Felix da Costa se montrer le plus rapide en piste en 1’26″769 avec la voiture DS, suivi de l’Audi dans la livrée Envision du Néo-Zélandais Nick Cassidy. Le seul drapeau rouge d’aujourd’hui a en fait été causé par un tète à queue de Jean-Éric Vergne. Mais on l’a dit, dans l’après-midi, Vandoorne a mis tout le monde d’accord en termes de performances sur piste seche, suivi de Mortara. Mais aussi Jake Dennis de l’équipe Andretti, également motorisé par BMW est dans le sillage, à 55 millièmes du temps de référence. Quatrième temps pour le champion du monde, le Néerlandais Nyck De Vries, cinquième pour l’ancien pilote Allemand de F1 Pascal Wehrlein avec sa Porsche, sixième pour l’autre Néo-Zélandais, Mitch Evans avec la première Jaguar. Huitième, la Mahindra de l’Anglais Oliver Rowland, l’un des pilotes qui a changé d’écurie, tandis que le rookie américain, Oliver Askew a terminé dixième. De nombreux avertissements pour l’utilisation des limites de la piste, et ceux des pilotes qui ont exagéré, ont été punis d’un arrêt de 5 minutes dans les stands, voire parfois 15, comme cela est arrivé au Brésilien Di Grassi et au Britannique Dan Ticktum, ‘ rookie de la Formule e.