Mercedes FE se lierait à un autre constructeur


L'écurie portant actuellement le nom de Mercedes en Formule E, qui devrait rester dans le championnat malgré le départ de la marque, tente d'obtenir un partenariat avec un autre constructeur majeur. Si le conseil d'administration de Daimler a décidé que Mercedes allait quitter la Formule E au terme de la saison prochaine, qui ne sera que sa troisième en tant que programme d'usine, des membres clés de l'écurie expriment ouvertement leur souhait de poursuivre l'aventure en tant qu'équipe indépendante. Les architectes de ce projet sont le team principal Ian James et le PDG Toto Wolff. "Bien que Mercedes-Benz ait décidé de partir, nous reconnaissons la valeur et la puissance de la Formule E", déclare James. "Par conséquent, nous allons explorer les meilleures options pour que l'équipe continue de courir au-delà de [fin 2022]." James indique que parmi les options à envisager, il y a l'association de l'écurie avec un autre constructeur. Grâce au statut de Wolff, ce pourrait être avec une marque affiliée à Mercedes telle qu'Aston Martin, qui s'apprête à électrifier ses modèles de série (certes plus tard qu'initialement prévu). "Franchement, nous avons beaucoup de scénarios différents que nous analysons actuellement. Cela va d'être l'écurie d'un constructeur majeur, comme aujourd'hui – sous un seul toit, disons-le ainsi – à être une équipe cliente à l'avenir. Il y a différentes permutations entre ces deux extrêmes. Nous n'excluons aucune option pour l'instant. L'avenir m'enthousiasme. Évaluer ces options m'enthousiasme." La réglementation de la Formule E dispose que si une équipe indépendante approche un autre motoriste tel que Jaguar et demande un moteur client, le motoriste en question est obligé d'accepter. "La structure du championnat permet à cela d'arriver", confirme James. "C'est quelque chose de positif, car cela donne autant de flexibilité que possible pour les différentes entités qui sont impliquées." James fait savoir par ailleurs que la vaste majorité de l'écurie Mercedes FE va malgré tout rejoindre Brackley, siège de la structure F1, en vue de la saison prochaine : "Notre saison 8 n'est pas affectée. L'intention a toujours été de déplacer la majorité des opérations à Brackley. Les centres clés seront toujours à Brackley et à Brixworth. Tout ça va se faire." "Cela fait 16 ans que je suis avec Mercedes, et je n'ai jamais vu le conseil d'administration prendre des décisions qui ne soient pas stratégiques. Ce que je veux dire par là, c'est qu'ils pensent au moyen et au long terme."