E-Prix de Londres : Lynn en pole


Ce week-end à Londres, c'est un nouveau défi inédit qui attend les 24 participants au Championnat du Monde de Formule E : le circuit, long de 2,252 kilomètres, a été tracé à l'intérieur et à l'extérieur de l'Excel London, le palais des expositions situé à l'est de la capitale britannique. Sur une piste sèche à l’intérieur de l’Excel London et humide - mais de moins en moins - à l’extérieur (il a plu sur Londres en matinée), le Britannique Alex Lynn (Mahindra Racing) s’est offert une pole position de prestige, la deuxième de sa carrière en Formule E, en 1:23.245. Son compatriote Jake Dennis (BMW i Andretti) s'élancera juste derrière lui. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ Formula E Team), victime d’un crash dès son premier tour de piste lors de la séance d’essais libres programmée en matinée (il a touché le mur à cause de l’aquaplaning), a pu compter sur le travail des mécaniciens de l’équipe allemande pour réparer sa voiture dans les temps. Sous les yeux de Toto Wolff, le boss de l’équipe Mercedes F1, le pilote belge n’a pas réussi à se qualifier pour la Super Pole qui regroupe les six pilotes les plus rapides de la séance de qualification. Il a signé le quatorzième temps en 1:25.101 et devra tenter de rentrer dans les points en course. Les conditions climatiques, la température de la piste, le revêtement de celle-ci (le sol a été recouvert d'une résine à l'intérieur) et la visibilité sont quelques-uns des obstacles que doivent dompter les candidats au titre tout au long de ce tracé de... 22 virages, ce qui promet de nombreux dépassements et une flopée de rebondissements ! Propulsé de la onzième à la première place du championnat grâce à son excellent week-end new-yorkais (32 points inscrits, 81 au total), le... Londonien Sam Bird (Jaguar Racing) peut mathématiquement être sacré sur ses terres, à condition de marquer 55 points sur les 56 encore disponibles. Sauf miracle, cela ne devrait pas se produire... Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ Formula E Team) n'a pas marqué le moindre point lors des trois derniers E-Prix et a dégringolé à la treizième place du classement (54 points). Après ces deux E-Prix de Londres, les animateurs du Championnat du Monde de Formule E se disputeront le titre lors du dernier rendez-vous de la saison, un nouveau double-header programmé à Berlin les 14 et 15 août.