Regroupement en tête du championnat


Championnat - Les sept premiers réunis en 16 points. Robin Frijns s'est emparé de la tête du championnat de Formule E à l'issue de l'E-Prix de Monaco. Un classement plus serré que jamais, y compris chez les équipes. Il aura suffi d'une course à suspense, dont le dénouement a attendu jusqu'au dernier tour, et d'un samedi cauchemardesque dans le clan Mercedes pour bouleverser un championnat décidément plus serré que jamais en Formule E. S'il n'a pas encore gagné cette année, Robin Frijns est le nouveau leader du classement pilotes à l'issue de l'E-Prix de Monaco, profitant de sa belle deuxième place à l'arrivée. Le Néerlandais double ainsi l'ancien leader Nyck de Vries et compte un avantage de cinq points, Mitch Evans grimpant au troisième rang, à huit unités. Vainqueur de sa première course cette saison, António Félix da Costa fait un bond et émarge à 52 points, faisant plus que doublé son capital points après son succès sur le Rocher. Il devance deux hommes en perte de vitesse, Sam Bird et Stoffel Vandoorne, et un Jean-Éric Vergne qui a limité la casse pour se maintenir au septième rang. Tous ces hommes se tiennent en 16 points ! Au championnat par équipes, Mercedes conserve les rênes mais voit son avance fondre après cette deuxième course consécutive sans inscrire le moindre point. Ainsi Jaguar revient à deux petits points de l'écurie allemande, et DS Techeetah à sept unités. Le trio dispose d'un petit matelas d'avance sur la quatrième place occupée par Virgin Racing, tandis qu'à partir de la cinquième position de BMW Andretti les poursuivants sont décrochés.