Assurland

Nissan s'engage pour l'ère Gen3


Nissan devient le troisième constructeur à s'engager pour l'ère Gen3 de la Formule E. Après Mahindra et DS, c'est au tour de Nissan d'annoncer son engagement pour l'ère de la Formule E troisième génération. C'est pour la neuvième saison du championnat tout électrique, commençant à l'hiver 2022-23 et s'achevant à l'été 2023, qu'arrivera une toute nouvelle monoplace avec une puissance maximale de 350 kW, soit environ 470 ch, contre 250 kW actuellement. La marque japonaise en sera donc, elle qui motorise l'équipe e.dams ; cette dernière fait partie de celles qui ont eu le plus de succès dans l'Histoire de la Formule E, couronnée lors des trois premières saisons. "C'est un plaisir d'annoncer que Nissan va apporter davantage de spectacle en Formule E en s'engageant pour l'ère Gen3", déclare Ashwani Gupta, directeur général de Nissan à l'international. "Nous allons ainsi démontrer notre expertise dans le domaine de l'électrification. Nissan a un grand palmarès en sport auto depuis plus de 60 ans, et pour nous, la Formule E représente l'énergie, l'excitation et l'environnement. Nous devons conserver notre culture de la course, et cela enrichit la motivation de nos employés. Voilà ce que nous recherchons lorsque nous participons en Formule E : la passion et un engagement total." Les divers motoristes ont jusqu'au 31 mars pour s'engager en vue de ce nouveau cycle, mais Nissan n'a donc pas attendu si longtemps. "Nous ne pouvions simplement pas contenir notre enthousiasme, car nous travaillons là-dessus depuis des mois", ajoute Gupta. "Nous ressentons beaucoup d'excitation, car cela va nous donner une opportunité de faire des voitures plus rapides et plus puissantes." Comme ses devancières, la Formule E Gen3 aura en tout cas un châssis conçu et produit par l'entreprise française Spark Racing Technology ; la monoplace sera prête pour des premiers essais à l'automne. "Le design de la voiture est quasiment fini", nous révèle Jamie Reigle, PDG de la Formule E. "Elle va avoir l'air vraiment, vraiment cool. On y est presque. La voiture test arrive à l'automne, c'est probablement à ce moment-là qu'elle verra la lumière du jour. Mais c'est comme en football, les maillots fuitent toujours avant l'heure. Nous allons la tenir secrète aussi longtemps que possible."