Assurland

Alex Lynn après son crash.


Alex Lynn révèle être parfaitement indemne après le spectaculaire accident qui a mis un terme à sa course, à l'E-Prix de Diriyah. L'E-Prix de Diriyah, en ouverture de la septième saison du Championnat du monde de Formule E, ne s'est décidément pas passé comme prévu pour Alex Lynn. Le pilote Mahindra a été éliminé par un accrochage avec la Jaguar de Sam Bird dont il s'est rendu coupable lors de l'épreuve du vendredi, tandis que le samedi, c'est une collision avec l'autre Jaguar, celle de Mitch Evans, qui l'a vu décoller et finir sa course à l'envers. Les deux hommes se battaient pour la 14e place. Lynn a alors été emmené à l'hôpital en ambulance, mais n'y est finalement pas resté, les examens s'étant avérés satisfaisants. Ce lundi, via une vidéo postée sur le compte Twitter de Mahindra Racing, l'Anglais de 27 ans a donné des nouvelles rassurantes. "Salut tout le monde, je voulais juste envoyer un petit message après la course de samedi soir", a commenté Lynn. "On peut dire qu'elle s'est finie de manière un peu plus spectaculaire que ce que j'espérais. Mais tout d'abord, je vais parfaitement bien, aucune blessure. J'aimerais donc dire un grand merci à mon équipe, Mahindra, à la FIA et aussi à la Formule E d'avoir fait en sorte que la voiture que je pilote soit extrêmement sûre." "La deuxième chose que j'aimerais vraiment dire, c'est un grand merci pour tous les messages que l'on m'a envoyés, je suis franchement très touché par certaines choses qui ont été dites et je les apprécie vraiment beaucoup. Désormais, il s'agit juste de se préparer pour Rome d'ici quelques semaines. Je veux tirer le meilleur de cette Mahindra vraiment rapide que l'on m'a donnée, et je suis impatient de le faire." Ancien protégé des écuries de Formule 1 Red Bull et Williams, champion de GP3 en 2014, Lynn fait partie des deux seuls pilotes à avoir enregistré deux abandons en Arabie saoudite, avec Maximilian Günther. Nyck de Vries est en tête du championnat pour Mercedes avec 32 points devant Sam Bird (25), Robin Frijns (22) et Edoardo Mortara (18).