Assurland

McLaren signe une option pour rejoindre la Formule E


McLaren pourrait avoir sa propre équipe en Formule E dans l'ère Gen3, qui commencera lors de la saison 2022-23, la neuvième de l'Histoire. Alors qu'Audi et BMW ont récemment annoncé leur départ de la Formule E, le championnat tout électrique prépare l'avenir : il a proposé une option à McLaren pour une arrivée sur la grille au début de l'ère Gen3, l'écurie britannique n'ayant plus qu'à prendre une décision définitive à moyen terme. Le plateau est pourtant limité à 12 écuries, et les structures Abt et Andretti, qui exploitent les équipes Audi et BMW, ont la ferme intention de rester sur la grille, potentiellement en conservant un soutien technique de ces grands constructeurs sur le départ. Quoi qu'il en soit, une arrivée de McLaren ne pourra pas se faire avant deux ans, puisque le groupe est fournisseur des batteries de Formule E pour l'ère Gen2 via Atieva (branche technologique de l'entreprise automobile californienne Lucid Motors) après avoir été responsable du moteur monotype lors de la toute première saison en 2014-15. "Nous observons de près la Formule E depuis un certain temps et surveillons les progrès du championnat et son orientation future", commente Zak Brown, PDG de McLaren. "L'opportunité de prendre une option pour une entrée et la fin du contrat fournisseur McLaren Applied avec la FIA à la fin de l'ère Gen2 nous donnent le temps nécessaire pour décider si la Formule E convient à McLaren en tant que future plateforme de compétition."