Assurland

Deux jeunes pilotes Audi testent la Formule E


Kelvin van der Linde et Mattia Drudi prendront le départ pour Audi lors du test des recrues de Formule E à Marrakech. Un jour après la cinquième manche de la série, le 29 février 2020, les deux jeunes pilotes originaires d’Afrique du Sud et d’Italie ont un jour pour acquérir de l’expérience dans le championnat entièrement électrique et, en même temps, soutenir l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler dans son travail de développement. Kelvin van der Linde et Mattia Drudi font depuis longtemps partie de la famille Audi, mais dans une discipline différente. Drudi a rejoint la gamme de pilotes de l’Audi Sport customer racing en février 2019 et a disputé les 24 Heures de Spa, entre autres, au volant d’une Audi R8 LMS. Au cours des derniers mois, le pilote de 21 ans a soutenu les deux pilotes réguliers, Daniel Abt et Lucas di Grassi, en travaillant dans le simulateur de Formule E. Kelvin van der Linde (23 ans) – pilote de l’Audi Sport customer racing depuis 2015 – a remporté à deux reprises le titre de pilote ADAC GT Masters, les 24 Heures du Nürburgring, ainsi que d’autres courses d’endurance pour Audi. « Le test est un tout nouveau défi et je suis impatient de le relever. Je n’ai jamais piloté de monoplace auparavant, il y a donc beaucoup à apprendre, car les exigences imposées aux pilotes de Formule E sont particulièrement complexes et plus variées qu’en GT », explique Kelvin van der Linde. « Je suis la série depuis des siècles et j’ai remarqué à quel point elle devient de plus en plus importante, surtout à la lumière des discussions sur le climat. Bien que je vienne d’Afrique du Sud, ce sera en fait ma première visite dans un autre pays africain. » Après de nombreuses heures dans le monde virtuel, Mattia Drudi se dirige maintenant vers la Formule E «réelle». « J’ai toujours soutenu le projet Formule E avec mon travail sur simulateur. C’est cool de rejoindre l’équipe Audi durant un week-end de course. J’ai hâte de travailler avec cette équipe », a déclaré Drudi. « Je serai là tout le week-end et je suis ravi de voir à quoi ressemblent les procédures et l’atmosphère sur la piste. À la télévision, les courses semblent vraiment exaltantes et les pilotes et les fans semblent passer un bon moment. Acquérir de l’expérience dans la conduite de la vraie voiture sera également important pour mon travail dans le simulateur. » Le soutien des deux recrues est inestimable pour l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler, qui aborde la cinquième course de Formule E de la saison à Marrakech avec ses pilotes réguliers Daniel Abt et Lucas di Grassi la veille du test. « Nous sommes tous impatients d’avoir Mattia et Kelvin sur la bonne voie dans nos voitures, ils ont tous deux été dans notre simulateur et travailleront en étroite collaboration avec nos ingénieurs se préparant pour le test des recrues. Ils auront beaucoup de temps dans la voiture, en fait plus que Daniel et Lucas n’auront pendant la journée de course, et nous voulons leur donner une vraie impression de Formule E, tout en nous aidant à nous préparer pour les prochaines courses. », a déclaré le directeur de l’équipe, Allan McNish. Le test des recrues du dimanche 1er mars 2020 est divisé en une session le matin et une l’après-midi. Seuls les pilotes qui n’ont jamais disputé une course de Formule E et qui ne détiennent pas de licence E sont autorisés à participer.