Assurland

La Formule E au niveau de la F1 ?


Jean Todt n’y croit pas. "Ça prendra des décennies avant de pouvoir se produire". Pour Jean Todt, la Formule E ne deviendra pas l’égale de la F1 avant plusieurs années, voire plusieurs décennies, même si certains observateurs jugent que ça pourrait être le cas. Et le président de la FIA explique pourquoi. "On ne peut pas imaginer que la Formule E remplace la Formule 1" analyse le Français. "Les courses de Formule E durent 3/4 d’heures à des vitesses moyennes de 118 km/h. Les courses de F1 durent plus de deux fois plus longtemps, et la vitesse moyenne est deux fois plus élevées, sur des distances de 300 kilomètres." "Il n’y a pas une voiture électrique capable de faire 300 km à la vitesse d’une Formule 1 aujourd’hui. Je veux dire, ça prendrait des décennies avant de pouvoir se produire, si ça se produit." Selon lui, c’est ce qui fait des moteurs hybrides la solution idéale pour la F1 : "Simplement, aujourd’hui, l’hybride est le meilleur choix. L’étape suivante est de voir comment nous pouvons avoir des carburants plus verts."