Assurland

Randy de Puniet en manque de confiance


Victime de deux chutes en trois jours de tests, le français engagé en championnat du monde MotoE pour le team LCR n'a pas terminé la simulation de course hier à Valence, mais reste confiant pour la première épreuve en Allemagne dans 15 jours. Explications. "Ce test n’a pas été facile pour nous et ça ne s’est pas aussi bien passé que pendant les derniers essais", regrette Randy : "à Jerez j’avais eu un très bon feeling, mais ici j'ai eu un peu plus de mal et j'ai chuté dès le premier jour après cinq tours". "Je me sentais plutôt bien sur la moto mais j’ai fait un gros high side et je me suis fait mal au pied", poursuit le français par aileurs engagé en championnat du monde d'endurance avec Honda Endurance Racing. "Ensuite on a eu des problèmes de chattering qu'on a réussi à régler le deuxième jour, j’ai bien fait progresser la moto et j’ai un peu gagné en confiance. Malheureusement, j’ai fait un autre high side et je me suis fait mal au coude. J’ai donc décidé de ne faire qu’un tour en simulation de course pour ne pas prendre plus de risques". "Il faut qu’on continuer à travailler sur la moto pour voir ce qu’on peut améliorer afin que je me sente plus en confiance", conclut Randy. "Ce n’était pas le test qu’on attendait, mais je pense qu’au Sachsenring on pourra remettre les choses en ordre pour que je puisse me battre pour une bonne place". La première "vraie" course de MotoE aura lieu dans 15 jours au Sachsenring, en marge du GP d'Allemagne.