Assurland

BMW i a ôté le toit de la voiture de sécurité.


Que se passe-t-il lorsque vous propulsez la toute nouvelle voiture de sécurité de l'ABB FIA Formula E Championship dans la capitale mondiale des supercars ? La réponse prend la forme du nouveau roadster BMW i8 sans toit, la première voiture de sécurité cabriolet au monde. Vous pensiez que l'actuelle voiture de sécurité, la BMW i8 coupé, était un peu trop classique ? À Monaco, le constructeur munichois a dévoilé sa conception sans toit unique pour la nouvelle voiture de sécurité, le roadster BMW i. Sans toit et avec un pare-brise intensément réduit, cette voiture unique s'impose comme la première voiture de sécurité cabriolet au monde. Repensé pour améliorer les performances sur les circuits de l'ABB FIA Formula E Championship, le roadster est plus bas de 15 mm que le modèle de série et dispose de freins carbone-céramique M ainsi que d'une suspension plus rigide pour tenir le rythme des 22 nouvelles voitures Gen2 de Formule E. « Le design du roadster BMW i8 en voiture de sécurité est époustouflant et révolutionnaire. Que rêver de mieux que le cadre de l'E-Prix de Monaco pour le dévoiler ? », a confié Alejandro Agag, co-fondateur et PDG de la Formule E. Vous pensiez que l'actuelle voiture de sécurité, la BMW i8 coupé, était un peu trop classique ? À Monaco, le constructeur munichois a dévoilé sa conception sans toit unique pour la nouvelle voiture de sécurité, le roadster BMW i. Sans toit et avec un pare-brise intensément réduit, cette voiture unique s'impose comme la première voiture de sécurité cabriolet au monde. Repensé pour améliorer les performances sur les circuits de l'ABB FIA Formula E Championship, le roadster est plus bas de 15 mm que le modèle de série et dispose de freins carbone-céramique M ainsi que d'une suspension plus rigide pour tenir le rythme des 22 nouvelles voitures Gen2 de Formule E. « Le design du roadster BMW i8 en voiture de sécurité est époustouflant et révolutionnaire. Que rêver de mieux que le cadre de l'E-Prix de Monaco pour le dévoiler ? », a confié Alejandro Agag, co-fondateur et PDG de la Formule E. « BMW est à nos côtés depuis la saison inaugurale et leur soutien sans faille en tant que partenaire automobile et équipe démontre leur engagement envers la mobilité électrique. » À l'extérieur, un déflecteur d'air avant et un aileron arrière renforcent l'adhérence du roadster, tandis qu'une barre lumineuse sur mesure se trouve derrière les sièges, assurant la visibilité de l'i8 pendant les séances. Dans le cockpit, une antenne de communication et un GPS constituent le système de communication. La caméra de recul permet également à Bruno Correia, le pilote de la voiture de sécurité, de garder un œil derrière lui. « BMW i et Formule E font preuve d'innovation et se complètent à la perfection. Ce projet est une superbe illustration des idées novatrices de BMW i et de la Formule E », explique Dr. Robert Irlinger, président de BMW i. « Les ingénieurs, concepteurs et équipes de communications de BMW i ont osé sortir des sentiers battus et ont mis au point une voiture totalement unique. » « Les équipes de développement de la voiture de sécurité ont tous les traits d'une start-up. Nos ingénieurs ont fait preuve d'une créativité remarquable en plus de leur travail habituel. » « Ils ont développé un modèle révolutionnaire. » Vous pensiez que l'actuelle voiture de sécurité, la BMW i8 coupé, était un peu trop classique ? À Monaco, le constructeur munichois a dévoilé sa conception sans toit unique pour la nouvelle voiture de sécurité, le roadster BMW i. Sans toit et avec un pare-brise intensément réduit, cette voiture unique s'impose comme la première voiture de sécurité cabriolet au monde. Repensé pour améliorer les performances sur les circuits de l'ABB FIA Formula E Championship, le roadster est plus bas de 15 mm que le modèle de série et dispose de freins carbone-céramique M ainsi que d'une suspension plus rigide pour tenir le rythme des 22 nouvelles voitures Gen2 de Formule E. « Le design du roadster BMW i8 en voiture de sécurité est époustouflant et révolutionnaire. Que rêver de mieux que le cadre de l'E-Prix de Monaco pour le dévoiler ? », a confié Alejandro Agag, co-fondateur et PDG de la Formule E. « BMW est à nos côtés depuis la saison inaugurale et leur soutien sans faille en tant que partenaire automobile et équipe démontre leur engagement envers la mobilité électrique. » À l'extérieur, un déflecteur d'air avant et un aileron arrière renforcent l'adhérence du roadster, tandis qu'une barre lumineuse sur mesure se trouve derrière les sièges, assurant la visibilité de l'i8 pendant les séances. Dans le cockpit, une antenne de communication et un GPS constituent le système de communication. La caméra de recul permet également à Bruno Correia, le pilote de la voiture de sécurité, de garder un œil derrière lui. « BMW i et Formule E font preuve d'innovation et se complètent à la perfection. Ce projet est une superbe illustration des idées novatrices de BMW i et de la Formule E », explique Dr. Robert Irlinger, président de BMW i. « Les ingénieurs, concepteurs et équipes de communications de BMW i ont osé sortir des sentiers battus et ont mis au point une voiture totalement unique. » « Les équipes de développement de la voiture de sécurité ont tous les traits d'une start-up. Nos ingénieurs ont fait preuve d'une créativité remarquable en plus de leur travail habituel. » « Ils ont développé un modèle révolutionnaire. » Après ses débuts lors l'E-Prix 2019 de Monaco, vous retrouverez le roadster cabriolet aux E-Prix de Berne (22 juin) et de New York (13 et 14 juillet). Quelque chose nous dit que le pilote de notre voiture de sécurité aura envie de vivre d'autres courses sur piste sèche !