Assurland

Santiago. Pénalités, accidents et Bird…


A la rue lors des premières sorties de la saison, les Nissan de chez e-dams semblaient revigorées dans la chaleur étouffante de Santiago… De quoi faire sortir Sébastien Buemi de la zone d’ombre et lui redonner des ailes (normal pour un pilote sous contrat avec Red Bull). Et ce même si lors des deux séances d’essais libres, le Vaudois semblait encore chercher sa voie avec respectivement un 22ème et un 15ème rang. Mais lorsque les choses sérieuses commençaient, Buemi se montrait bien présent et bouclait les qualifications avec le 2ème chrono, juste derrière son meilleur ennemi Di Grassi (Audi). L’autre Helvète, Edoardo Mortara (Venturi), connaissait le même parcours ou presque… En P13 puis P22 lors des libres, il pointait au 6ème rang des qualifs… L’exercice de la super pole réservé au cinq meilleurs de qualifications souriait à Di Grassi qui décrochait la première place de la grille devant Buemi… Mais finissait par rire jaune après la sanction de disqualification prononcée par les commissaires pour un sombre raison d’utilisation abusive des freins… Allez comprendre! Il n’empêche, cette sanction offrait la pole à Buemi qui en course menait le bal sans hésitation et maintenait ses adversaires à distance plus ou moins importante. Mais ça c’était avant… Avant que dans la même chicane qui lui avait déjà causé quelques soucis en essais, Sébastien Buemi récidive et touche le mur, abandonne et offre la première marche du podium à Bird (Virgin)… Pendant ce temps, Edoardo Mortara se battait comme un diable dans un groupe survolté composé de Frijns, Evans et Lotterer… Bataille pour un quatuor dont le Genevois sortait vainqueur pour croquer dans la médaille en chocolat… Après que d’autres interventions des commissaires et une nouvelle distribution de pénalités recalent Sims hors du podium en offrant le bronze à Abt.