Assurland

Frijns regrette de ne pas avoir attaqué d'Ambrosio


Robin Frijns regrette de ne pas avoir attaqué le vainqueur de la course, Jerome d'Ambrosio, lors du dernier tour du E-Prix ABB FIA Formula E à Marrakech, mais affirme que les points garantis étaient plus précieux pour Virgin Racing. Frijns a pris la deuxième place derrière d'Ambrosio au début du dernier tour au moment de la course au Maroc, après la collision entre ses coéquipiers BMW de longue date, Antonio Felix da Costa et Alexander Sims. Le pilote néerlandais avait neuf dixièmes de retard au début du dernier tour et il ne lui restait que 0,143 seconde au drapeau, mais il n’a pas tenté de prendre la tête. Lorsqu'on lui a demandé s'il regrettait de ne pas avoir défié d'Ambrosio, Frijns a répondu: "Oui, bien sûr. "Je suis un coureur, je ne parcoure pas le monde pour finir deuxième, je suis un gagnant. "Je le regrette un peu, bien sûr, mais je l’ai juste fait (deuxième) pour l’équipe. "Ce sont des points précieux pour l'équipe. Nous en avions besoin et le moment viendra où nous serons sur la plus haute marche."