Après combien de temps une voiture électrique est-elle rentabilisée ?

le 07/05/2020 à 05h16

Chères à l’achat, les voitures électriques ? Une étude de l’assureur mobilité Mobly tend à démontrer le contraire !

Jusqu’à présent, il faut bien dire que la proportion de voitures électriques  reste assez anecdotique : on parle de 0,18 %, soit 11.000 véhicules sur un parc total comptant près de 6 millions de voitures. Toutefois, l’intérêt pour ce type de véhicule est croissant : l’enquête de Mobly cite d’ailleurs diverses études qui pointent qu’un Belge sur quatre serait intéressé par un véhicule 100 % électrique.

Si pour l’instant, les véhicules électriques sont principalement entre les mains des sociétés, Mobly assure que ce constat pourrait changer : en comparant une Volkswagen ID.3 avec une Golf classique essence, l’investissement supplémentaire effectué pour le modèle électrique serait rentabilisé après 5 ans. Mobly est parti d’une base de 14.900 kilomètres par an, soit la moyenne belge, et a pris en considération l’entretien, l’énergie consommée et les taxes (1.500 € par an pour l’ID.3, presque 1.000 € de plus pour le modèle essence). Il reste évidemment les problèmes habituels de charge et d’autonomie, les autres principaux freins à l’achat d’un véhicule électrique.

Retour à la Liste des Articles