Assurland

L'E-Prix de Sanya reporté.


Devant les risques liés à l'épidémie de coronavirus qui sévit en Chine, la Formule E a pris la décision de reporter l'E-Prix de Sanya qui devait se tenir le 21 mars. Depuis plusieurs jours, l'épreuve était plongée dans le doute au vu de l'évolution de l'épidémie de coronavirus qui a motivé, de la part de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une qualification "d’urgence de santé publique de portée internationale". Le report de la manche de Sanya a donc officiellement été annoncé, mais la FE n'a fixé aucune date alternative pour le moment, souhaitant prendre "le temps nécessaire pour étudier la viabilité d'autres dates possibles si la situation s'améliore". Le communiqué complet de la Formule E est rédigé comme suit : "Compte tenu de la propagation continue du coronavirus et après une consultation étroite des départements concernés de la province de Hainan et du gouvernement municipal de Sanya, la Formule E – avec la FIA, la Fédération des sports automobiles et de moto de la République populaire de Chine (CAMF) et le partenaire régional Enova Holdings – a décidé de ne pas courir à Sanya à la date prévue du 21 mars 2020." "Compte tenu des préoccupations croissantes actuelles en matière de santé et du fait que l'Organisation Mondiale de la Santé a qualifié le coronavirus d'urgence internationale, la Formule E a pris les mesures nécessaires pour garantir la santé et la sécurité de son personnel itinérant, des participants au Championnat et des spectateurs, ce qui reste d'une importance capitale." "Nous travaillons en étroite collaboration avec notre partenaire régional et les autorités locales de la province de Hainan et du gouvernement municipal de Sanya, afin de continuer à surveiller la situation au fur et à mesure de son évolution. Toutes les parties prendront le temps nécessaire pour étudier la viabilité d'autres dates possibles si la situation s'améliore." Comme évoqué précédemment, la possibilité d'une annulation pure et simple reste envisagée si la situation stagne ou empire. Si tel était le cas, la Formule E pourrait ajouter une course supplémentaire à une des manches européennes ou, plus probablement, transformer l'épreuve de New York en double course.